Je suis hypnotiste et artiste acousmate. Merci à mon professeur de musique électroacoustique (et donc d’art acousmatique), Jonathan Prager, pour avoir utilisé ce mot qui s’est de suite révélé juste dans la qualification d’une partie de ma pratique.

Bandcamp (l’écoute est gratuite si vous êtes fauchés 😉 )

***************************************************

α ́ κ ο υ σ μ α, -α τ ο ς : « ce que l’on entend », d’où « art acousmatique », où il y a une dématérialisation de la source sonore, au sens où le sonore, déjà enregistré et composé, est écouté par l’intermédiaire de haut-parleurs, comme la musique électroacoustique ou la création radiophonique.

Musique et modernité en France (1900-1945)
Par Michel Duchesneau,François de Médicis,Sylvain Caron,Université de Montréal. Observatoire international de la création musicale


***************************************************

J’aime aussi les évocations rocambolesques de ce mot, concernant Sainte-Cécile (sainte ou sorcière?)

ACOUSMATE, subst. masc.
Bruit de voix humaines ou d’instruments qu’on s’imagine entendre dans l’air :
Des biographes ont écrit que sainte Cécile, prête à recevoir le martyre, entendoit au dedans d’elle-même des chants angéliques; d’où lui est venu le titre de patrone des musiciens. Si ce trait d’histoire est exact, sainte Cecile étoit alors dans un état d’Acousmate ou d’Incantation; car ces deux substantifs, dans le langage des doctes métaphysiciens, sont essentiellement synonymes. L’un et l’autre désignent une affection mentale, que peu de physiologistes savent distinguer; affection rarement morbifique, parfois endémique, mais dont ceux qui en souffroient, quand ils n’étoient pas des saints, ont souvent imputé la cause à sorcellerie.
Ac. Rem.1807.
http://www.cnrtl.fr/definition/acousmate

Bienvenue en séance  https://marielisel.wordpress.com/contact-et-formulaire/

© Marie Lisel

Publicités