D’autres articles envisageront l’amélioration du syndrome de fatigue chronique, du burn out, des insomnies et autres problèmes de fatigue. Celui-ci aborde un autre changement (même s’il y a évidement des point communs).

L’hypnose permet d’apprendre à gérer un épuisement ponctuel répétitif, qui peut se traduire par des phases d’activités positives alternant avec des phases d’épuisement : système immunitaire attaqué, fatigue, larmes, découragement, difficultés à se concentrer, ruminations, versatilité, mal de crâne…

AMELIORER LE SOMMEIL

L’hypnose permet d’améliorer le sommeil. Il est également possible, en apprenant une autohypnose, de faciliter la transition, pour passer du mouvement extérieur au calme intérieur et de se ressourcer par une sieste hypnotique.

FAIRE SWITCHER LE CERVEAU

Se reposer, c’est aussi mettre au repos des fonctions qui ont besoin de l’être, en dormant, mais aussi en reposant l’intellect ou le corps ou l’espace émotionnel tour à tour… L’hypnose (hétérohypnose) permet  d’apprendre à faire switcher le cerveau volontairement : se laisser aller à une tâche sportive en mettant l’intellect au repos, d’être totalement dans le rapport amical ou sensuel ressourçant plutôt qu’en glissant sans cesse dans l’écriture mentale d’un dossier, se concentrer sur une tâche précise qui occupe l’esprit et empêche l’hyperactivité (yoga, dentelle, cuisine, bouturage, écoute des oiseaux, sport de précision…).

ECONOMISER SON ENERGIE

L’hypnose permet aussi d’économiser son énergie: en apprenant à profiter des courants pour se laisser porter, à ne pas s’obstiner à avancer à contrecourant, à éviter les pompeurs inutiles (surcharge d’activités, entourage lourd…), en amoindrissant les angoisses et autres débordements émotionnels inutiles qui dispersent et gaspillent… D’autant plus que c’est un cercle vicieux : plus je suis fatigué et plus je suis sujet aux émotions négatives et ouverts aux suggestions extérieures (je me laisse alors « entrainer » par ce que les autres attendent de moi, plutôt que de décider de ce qui est juste pour moi).

RECHARGER SES BATTERIES A TEMPS

Il est nécessaire d’adapter les entrées et sorties d’énergie pour permettre au « réservoir » de fonctionner autrement que sans cesse sur la réserve, en allant jusqu’au bout de ses forces. Notre système est semblable à une bulle d’énergie, gonflée après le repos et dégonflée après l’effort. Trop de pression dans la bulle peut occasionner des déchirures et des fuites. Trop peu donne l’impression désagréable de se trainer. Pour être en forme (gérer des tâches complexes, sans générer des angoisses qui fatiguent, avec entrain et souplesse), sans alterner activité et épuisement, la recharge doit être suffisante et réalisée bien avant de passer sur la réserve du « capital énergie ».

Un changement par l’hypnose peut être positif rien que dans la capacité de « lire le tableau de bord » et de réagir aux signes qui s’y inscrivent, car ignorer les voyants (il ne s’agit pas seulement de la jauge du « carburant », mais aussi des alertes diverses de fonctionnement), c’est risquer la panne ou l’accident.

L’HYPNOSE CONJUGUE DIFFERENTS PROCESSUS

Pour gérer un épuisement ponctuel répétitif, l’hypnose conjugue différents processus: optimiser le repos (séances de « recharge », meilleure qualité de sommeil), éliminer les gaspillages d’énergie (stress, peur de ne pas y arriver, rage d’être trop fatigué, difficulté à dire non…), éclaircir les intentions que l’on désire privilégier et celles que l’on rejette, utiliser les éléments sans s’y opposer (recevoir l’air et le canaliser, en faire une direction, même s’il arrive presque de face, on glisse rapidement par frottement, comme pour la navigation sur un voilier), choisir l’état dans lequel je désire être (se reposer vraiment, sans ruminer ou au contraire focaliser totalement sur une tâche de façon optimale), reprogrammer la prise en compte des signaux de façon à se ressourcer à temps

Il ne s’agit pas seulement de développer la sensibilité mais aussi l’autonomie (décider, organiser, exécuter). Plus la machine/le cheval/le psychisme est performant(e) plus la maitrise de son fonctionnement est primordial pour éviter l’embardée ou l’épuisement et pour atteindre des objectifs élevés.

APPRENDRE LES REGLES DU JEU POUR ALLER PLUS VITE ET PLUS LOIN

Grâce à l’hypnose, mon « copilote » se met à mon service, de la manière dont je l’ai décidé, et fait en sorte de construire des comportements adaptés, de construire des changements qui aillent dans le sens de me rapprocher de ce que je veux et de l’éloigner de ce que je ne veux plus. Il me protège, en captant les signaux, en m’aidant à m’organiser en rapport avec ma fatigue, même si j’ai l’impression d’avoir de l’énergie car boosté par un projet ou une rencontre. Le conscient peut alors cesser d’être vigilant et se concentrer sur ce qu’il a à faire, puis récupérer de différentes manières, avec plaisir, sans culpabiliser ni tergiverser, lorsque le besoin se fait sentir, avant de relancer l’intention, enthousiaste et plein d’énergie.

Comme l’a dit Einstein: « Apprenez les règles du jeu pour vous en servir pour aller plus vite et plus loin. »

Il suffit d’oser 🙂

Bienvenue en séance

© Marie Lisel

Publicités