UN ARTICLE SUR LES CHATS?!

Oui, je sais, publier des photos de chats (en plus ici je me fais plaisir en illustrations) ce n’est pas très original… il y a pourtant bien matière à sujet: que font donc les chats dans nos mondes hypnotiques!?!

De nombreux chats réagissent en effet fortement à l’hypnose: ils s’approchent, voire se collent au plus près du corps de l’accompagné, ils deviennent dingues et sautent partout dans la pièce,  ils arrivent et partent à des moments clés de séances, ils défoncent la porte pour entrer en début de séance, ils réagissent à une séance comme s’ils avaient capté ce qui se passait dans les profondeurs de la personne accompagnée, ils reçoivent un soin à travers un humain…

Je ne suis pas particulièrement de tendance New Age… mais force m’est de constater par l’expérience qu’il y a là des phénomènes intrigants!

audrey-hepburn-cat-lady-crazy
Dans Diamants sur canapé, Audrey Hepburn et son chat de gouttière

CONNEXION ANIMALE?

Comme je l’ai expliqué dans mon article Explorer l’imaginal grâce au pouvoir animal, les animaux réagissent fortement à l’état de transe, même très léger.

L’hypnose permet l’expérience d’un autre mode de perception, qui met l’accent sur l’intuition, la lecture de la position, des mouvements, des microgestes, du ton de la voix, de la respiration, des odeurs, des vibrations, de la lueur dans le regard, du rougissement de la peau, du hérissement des poils, du tonus musculaire, de la chaleur corporelle, des tensions… L’animalité de l’humain est ainsi mise en éveil et la communication est amplifiée entre humain et animal, grâce à la transe.

Mais il s’agit pas que de la fluidité de la connexion…

artists_and_their_cats_johncage
John Cage

Nombre de chats viennent se coller à l’humain qui pratique l'(auto-)hypnose, comme pour entrer lui aussi dans le flux (cela m’est arrivé encore dernièrement: le chat d’une amie calé dans mes jambes à peine l’auto-induction terminée).

Compagnon de voyage? Bon vivant à l’affut d’énergies ressourçantes? Joueur? Soignant-assistant?

J’ouvre dans cet article un questionnement qui sera (encore) un work in progress 🙂

Favim.com-bed-cat-crazy-girl-jump-404669

LES CHATS ONT-ILS ACCES A L’IMAGINAL

En mars 2017, j’ai accompagné une amie en hypnose. Sa chatte est venue se positionner exactement là où elle en avait besoin, de son corps entier (elle est toute petite et angora) et du tapotement d’une patte (comme quand on joue à déplacer un objet sous un drap), pendant toute la séance.

Quand j’ai proposé à mon amie (qui souffrait physiquement de la présence d’un corps étranger, d’un truc toxique pointu en elle, un pois(s)on…) d’appeler à l’aide à l’intérieur, elle s’est concentrée sur sa respiration, immobile et silencieuse.La chatte est alors passée immédiatement de ses pieds à son bassin et a modifié sa position et son attention tout au long du rêve, où un poisson vivant avec des grandes arrêtes pointues squattait le ventre, se réfugiait dans la cuisse, était expulsé-accouché, tentait de remonter…
Comme si la chatte suivait très précisément le trajet et le voyait.
J’ai limité mes interventions au minimum. Elles s’en sont sorties ensemble.

J’ai l’habitude des chats qui viennent dans la transe. Mais là, j’ai rencontré ma première assistante féline!

Gouzmi - Photography by Audrey Baschet.
Gouzmi, Audrey Baschet

LES CHATS RECEPTIFS A L’HYPNOSE?

Fin avril 2017, j’ai donné une séance par skype à une amie. Elle est inquiète car sa chatte âgée, avec laquelle elle a une relation très forte, ne mange plus et est sous antibiotiques.

Une fois le travail intégré (mon amie toujours en transe), je demande aux parties profondes de partager les ressources disponibles avec la chatte, qui est couchée sur ses genoux. Un temps passe puis… la chatte s’en va.

Mon amie se réveille, prend le temps de s’étendre puis tourne l’ordinateur pour me montrer la scène: la chatte mange de bon appétit!

Sourire général…

siamoietactrice

 

VIDEOS, LIVRES, ARTICLES (je n’ai pas encore fouiné… à compléter)

Jean-Yves Gauchet, auteur de « Mon chat et moi, on se soigne ! » (Editions Le Courrier du Livre) : « Ces vibrations sonores émises à de très basses fréquences, (entre 20 et 50 hertz), déclenchent des pics de sécrétions d’hormones comme l’endorphine et la sérotonine, entraînant relaxation et bonne humeur ».

Véronique Aïache, « La Ronron thérapie », ces chats qui nous guérissent, (Editions Le Courrier du Livre). « Le ronronnement est un puissant antistress, un régulateur de la tension artérielle, un boosteur des défenses immunitaires et un soutien psychomoteur »,

Véronique Aïache: « Les substances que le chat sait détecter véhiculent des informations sur l’identité, l’état physiologique et émotionnel de l’individu qui les émet « . Le chat possède 200 millions de cellules olfactives, contre 5 millions chez l’homme. En outre, il dispose d’un organe situé dans la voute du palais, « l’organe de Jacobson », qui lui permet un décodage précis. Cet odorat surpuissant lui permet d’identifier les intentions de ceux qui lui font face, animaux ou humains, grâce aux phéromones (molécules chimiques) sécrétées.

Véronique Aïache: « A fracture égale, le chat se rétablit trois fois plus vite que tout autre animal »

Joël Dehasse, auteur et vétérinaire : « Les chats absorbent, sans en souffrir, les ondes négatives pour les humains »
lechatcetinconnu_L

Alison Daniels, consultante américaine en Feng Shui  : « observer son chat évoluer dans un lieu permet de repérer les espaces où la bonne énergie (qi) ne circule pas. Aussi étrange que cela paraisse, les chats auraient tendance à « nettoyer » ces endroits au « qi contrarié » et à nous inviter à les remettre en ordre ».

Karlis Osis, chercheur en parapsychologie de la Société américaine de recherche psychique, a mené une expérience sur la télépathie : un chaton, seul dans une pièce, a le choix entre deux coupelles de nourriture identiques quand, au même moment dans une pièce voisine, quelqu’un se concentre sur l’une des coupelles. Résultat : 9 fois sur 10 le chaton s’oriente vers la coupelle à laquelle la personne pense.

Dr Wayne O. Whitney, dans le Journal of the American Veterinary Medical Association : «Quand un chat tombe d’une hauteur moyenne de 5 étages, il a 90 % de chance de s’en sortir vivant et de guérir».

Entre autres articles, Le chat, un thérapeuthe au poil, dans Psychologie Magazine. De façon générale, la médiation animale a le vent en poupe.

On ne compte plus les chats médiateurs de maisons de retraite, comme Tom, le chat qui aide les anciens combattants à s’en aller.

Oscar, le chat qui veille les mourants: le Dr David Dosa, gériatre qui a fait ses rondes avec Oscar, à la maison de retraite de Providence (Rhode Island), a écrit un article dans le New England Journal of Medicine qui a déclenché l’intérêt médiatique et aussi un livre sur ce compagnon qui se trompe rarement sur la mort prochaine d’un patient. 25 cas ont été avérés au cours des trois dernières années. L’hôpital a tenu à le remercier en faisant graver cette plaque, apposée dans le hall : « Un grand merci à Oscar le chat pour son aide compatissante. » (en français le livre s’appelle « Un chat medium nommé Oscar »).

9781401323233

Une chatte noire nommée Perla a sauvé plusieurs fois la vie de sa maitresse atteinte d’une malformation cardiaque. Comment ? En donnant l’alerte dès que le cœur de sa jeune maitresse fait des siennes.

Radamnez le chat soignant : « Radamenes est un vrai miraculé. Ce beau matou noir était dans un état très grave lorsqu’il est arrivé à la clinique vétérinaire du refuge pour animaux de Bydgoszcz, en Pologne. Ceux qui l’avaient apporté pensaient qu’il serait euthanasié tant il allait mal.

Mais Lucyna Kuziel–Zawalich, l’une des vétérinaires travaillant avec le refuge, a eu un véritable coup de coeur pour ce chat et s’est refusé à l’endormir. Avec son équipe, elle a tout mis en oeuvre pour le garder en vie, rapporte TVN24. Pendant des semaines, le chat a été isolé en raison des parasites dont il était infesté.

Mais aujourd’hui, le félin va bien, et après été soigné et choyé, c’est à son tour de s’occuper des autres. Radamenes semble s’être confié pour mission de soutenir les autres animaux de la clinique durant leur convalescence, surtout ceux ayant subi de lourdes interventions. »

TEMOIGNAGES

Ces témoignages sont des commentaires FB de mes collègues hypnos et autres proches de l’hypnose, suite à mes posts sur des groupe (rassemblant plus de 3000 personnes). Si certains préfèrent être cités (j’ai enlevé les noms par discrétion) ou que je supprime leur commentaire dans ces témoignages, écrivez-moi sur lisellesil@gmail.com et je modifie de suite.

Si vous avez d’autres témoignages, je serais ravie de les recevoir, sur mon email 🙂

Je connais une ostéopathe qui parle d un chat qu’elle a eu en terme de guérisseuse. Elle assistait à certaine séances comme si elle y participait. Elle en parle comme d’une assistante aussi.

Ma chatte participe souvent à mes séances de Reiki, Elle sait toujours exactement où se positionner, et à quel moment changer d endroit … C est magique !

Lors de séances, mon chat vient miauler à la fenêtre du cabinet. Alors que d’habitude il est toujours de l’autre côté de la maison. Il vient particulièrement lorsque la personne est en souffrance….

La mienne aime se pointer en séances à certains moments. Mais parfois c est plus pour réclamer de jouer avec moi… avant je la faisais participer à certaines séances. Ça dédramatise les choses.

Pour moi le mien aime dire à sa manière qu’il y a pire pendant dans la vie et que la vie est belle bien plus belle !. Quand je fais de l’auto-hypnose il adore venir à mes pieds et être en transe.

Il y a très longtemps, j’ai littéralement échoué chez un ami – coup dur émotionnel sur fond de délabrement physique. Il m’a fait allonger sur un lit, et le temps qu’il aille me chercher un verre d’eau ou un truc dans le genre, il a demandé à sa chatte de veiller sur moi. Ladite chatte s’est posée sur moi jusqu’à ce qu’il revienne. Pas étonnant que lorsqu’elle a eu des petits, deux d’entre eux sont venus vivre avec moi. Un lien très fort s’est créé dès le départ, mais tout de suite, ce lien est devenu encore plus intense entre la femelle et moi – physiquement, elle est presque la copie carbone de sa mère. Cela fait maintenant  longtemps que nous nous soignons mutuellement. Non seulement elle propose spontanément ses services, mais lorsque j’ai commencé à explorer différents types d’états modifiés de conscience, j’ai remarqué qu’elle apparaissait près de moi pile poil au moment où je « décollais », quel que soit l’endroit où elle se trouvait avant (maison de 3 étages, quand même…), et repartait discrètement lorsque je « revenais ». Donc pour moi, oui, elle a accès à l’imaginal, aucun doute. Dans ce dernier cas, elle ne venait pas particulièrement pour m’aider, mais pour « monter dans le même wagon » et profiter du véhicule disponible à travers moi, pour ainsi dire.

Chat-noir-chat-surexcité.-371642
Andréanne Lupien

Heu j’ai tous les chats du quartier qui viennent devant la porte vitrée du cabinet, essayant de rentrer, et toujours quand j’ai un consultant qui est en transe. Je commence à me poser des questions

La petite chatte de là où j’habitais à Barcelone, Nina, a eu bien souvent le bon geste au bon moment, la patte sur le coeur quand il y avait besoin, littéralement, et même a brisé un objet derrière lequel était enfermé un secret découvert grâce à elle.

Je vivais chez des amis pendant une période et un soir pendant une séance d’autohypnose où j’ai libéré quelque chose de très important, la chatte qui d’habitude très hostile au genre humain mais avec qui j’avais pu tisser un tout petit lien de confiance, est venue se placer sur mon ventre au début du processus et est repartie dès que terminé. Ça a été la seule fois où elle est venue s’installer sur moi.

J‘ai eu une anecdote assez troublante également alors que j’accompagnais une amie en hypnose chez moi. Cette amie était au plus mal en arrivant, une transe intense, la visualisation de douceur, de légèreté à un moment.. je ne me souviens plus des détails… mais je me rappelle de la réaction de ma chatte (alors âgée de 16 ans, aujourd’hui décédée) qui s’est alors précipitée et lovée sur ses genoux… mon amie a continué sa transe avec la main (en lévitation) dans les poils du chat… un très joli moment. Mon amie m’a ensuite toujours dit qu’elle avait eu la sensation d’avoir eu une séance réalisée par moi et ma regrettée compagne qui s’appelait Plume

Le cheval est le miroir de l’homme. Si tu es joyeux, le cheval aussi. Si tu es en doute l’animal aussi. C’est ce qui fait la différence dans les concours hippiques… Le chat va lui, sur les différents points pour absorber les mauvaises énergies. C’est une grand nettoyeur…

Mon chat adorait venir contre moi quand je l ai eue et que je faisais de l’autohypnose. Elle était exceptionnellement très calme d ailleurs.
Le catsitter qui me l a gardé quelques jours en août est hypno lui aussi et profite des moments où Il vient pour faire de l’autohypnose. Elle vient le voir à ce moment là. Se rapproche de lui car sinon très craintive et donc il lui faut bcp de temps pour arrêter de faire sa sauvage. Bon pour l imaginal je ne sais pas. Mais la méditation et l’autohypnose et autres décalages du point d assemblage de la conscience sont comme des aimants pour elle.

Ici aussi, les chats débarquent pendant les séances lorsque la personne est en transe. Un seul à la fois. Même la femelle qui est plutôt farouche. Souvent, elle se met sous le fauteuil du client, parfois elle se lève pendant le travail, met ses pattes sur le côté du fauteuil pour regarder la personne, puis retourne dessous quand la personne est bien. D’autres fois, elle s’installe sur le tabouret en face et regarde la personne pendant toute la séance en ronronnant.
C’est rarement à la première séance.
J’ai un collègue, il a 4 chats dont un spécialiste des dépressifs. Lorsqu’il rentre dans la pièce et se met sur les genoux du client, même s’il ne l’a pas encore dit, tu peux être sûre qu’il vient pour une dépression.

Déjà constaté. Au début de ma pratique le comportement du chat semblait corréler au type de transe qu’ allait vivre la personne.
Si la transe se développait plus facilement du côté mouvement, transe partielle, phenomene de légèreté ideomoteur, hyperesthesie: alors la bestiole était toute folle et excitée.
Si elle s endormait comme une masse on était plutôt dans du fermez les yeux et … profondément… profond… transe avec plus de relâchement et de lourdeur.

Etant môme, j’ai observé à maintes reprises (ma frangine en a eu plusieurs successivement) des chats cracher violemment dans une pièce, alors que depuis mon point de regard, il n’y avait rien, et que le chat était absolument seul dans la pièce. Je me suis appliqué depuis à retenir que les animaux, pourvus d’une système perceptif différent et d’une structuration de leur conscience différente de la nôtre, percevaient des choses que l’on ne percevait pas. Et que peut-être cela pouvait aussi arriver à des humains. Sauf que chez les humains, on s’empresse d’appeler ça « hallucinations ». Drôle de présupposé que tout le monde perçoit tout pareil, mais bon.

 

ok-skoglund
Sandy Skoglund, « Radioactive Cats » (Chats radioactifs), 1980, Centre Pompidou

 

CADEAU!

Vous êtes toujours là? Voilà un clin d’oeil

Etre à poil devant son chat »

Et un cadeau (moi, j’adore!). Cliquez ici et branchez un bon casque ou des hauts-parleurs qui gèrent les basses et laissez-vous emporter: CAT’S PURR

 

179mm x 130mm (whole)169mm x 122mm (image)
Claude Cahun

… il ne me reste plus qu’à accueillir la prochaine expérience, sans rien attendre, simplement être là 🙂

© Marie Lisel

Publicités