L'hypnose pour créer sa vie, son oeuvre, son monde

°°°CREER SA VIE°°° régler un problème, soulager un symptôme, récupérer de l'énergie, lâcher du lest, s'émanciper d'une addiction, transformer le réseau d'influences, activer des ressources, choisir, se libérer, s'épanouir, ressentir, grandir, stimuler, se centrer, changer vers un mieux-vivre '''''CREER SON OEUVRE''''' ouvrir, inspirer, souffler, se laisser embarquer, improviser, écrire, dessiner, composer, danser, jouer, monter, construire, capter, oser, réaliser, proposer, partager, faire oeuvre ***CREER SON MONDE*** parcourir, explorer, plonger, planer, découvrir, étendre ses connaissances sensorielles, tester, examiner, prospecter, étudier par les sens, arpenter, jouer, expérimenter, modeler, moduler, inventer, augmenter, expanser…

(co-)création

Rêve fantasmatique au Frac Lorraine, avec Valérie Vivancos et Marie Lisel, le 26/01/2018 : « La voix disait à peu près: écarte les plis »

CREATION SONORE ET PERFORMANCE PARTICIPATIVE

Je suis exploratrice sensorielle, artiste sonore et maitre praticienne en hypnose éricksonienne: séances de thérapie, d’exploration, d’accompagnement à la création, workshops en école d’art et sur plateau ou en atelier, performances…

Les créations sonores dont je suis (co-)autrice sont: Merci Madame (27’17s, 2013, ACSR), bOa (44’33s, 2016, production ACSR, avec l’aide du Fonds d’aide à la création radio de la communauté-française-wallonie-Bruxelles -> FACR), Agogies (16’50s, 2017, co-autrice avec Daniel Martin-Borret, autoproduction, mention au Prix Phonurgia 2017) et Fantasmes (52’41s, 2018, Halolalune Production, avec l’aide du FACR). Mon prochain projet, Voyage en quadrangle (Halolalune Production avec l’aide de la subvention Gulliver, en partenariat avec la RTBF (Par Ouï-Dire), la RTS (Le Labo) et France Culture) arrivera en 2019. D’autres sont en cours. Dans mes projets radiophoniques, j’explore la croisée entre la création sonore, l’hypnose éricksonienne et l’exploration sensorielle. Mon bandcamp offre quelques sons en ligne.

Je travaille également en performances participatives, notamment autour des fantasmes, de la sorcière, du rituel, des magies… Mais pas seulement.

Et je prépare une installation sonore.

D’autre part, je travaille en collaboration avec des artistes, selon divers positionnements. Cette année s’ouvre avec Jérôme Poret à la Maréchalerie et Violaine Lochu aux Ateliers Vortex. (septembre-décembre et octobre 2019).

Je donne des conférences entre sciences et arts, comme « La transe hypnotique : pratiques et questions de recherche », lors de l’atelier « Etats-limites de l’humain » pour l’IHEST (Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation) et j’échange dans des tables-rondes.

Enfin, je participe à l’écriture d’expositions, comme c’est le cas (en préparation) pour l’exposition MagieS, au Museum d’histoire Naturelle de Toulouse (octobre 2020) et de Lyon (octobre 2021).

Capture d_écran 2018-10-26 à 22.56.18
Intervention « La transe hypnotique : pratiques et questions de recherche », lors de l’atelier « Etats-limites de l’humain » du jeudi 18 octobre, pour l’IHEST, l’Institut des Hautes Etudes pour la science et la technologie (Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation)

TERRITOIRES DE CREATION

ET POSITIONNEMENTS

La justesse des territoires de création retient mon attention (pour info, je les organise en auto-hypnose de façon kinesthésique et synesthésique en sensations-couleurs-métaphores dans mon corps. Mes différents positionnements ne sont pas que conceptuels).

Accompagnante (outil hypnotique humain)

Comme le développe la page accompagnement pour la création, je peux me positionner clairement en accompagnante en séance individuelle d’hypnose, en tant que coach hypnotiste au service d’un projet artistique, ou en tant qu’accompagnatrice d’un groupe en workshop hypnotique (école d’art, compagnie…).

C’est le cas, par exemple, avec une intervention sur plateau dans le projet Boundary Games de Léa Drouet (2018, Théâtre Les Tanneurs dans le cadre du Kunstenfestivaldesarts), dans une recherche sur plateau pour les débuts d’une création de Marion Sage  (Le Vivat, Armentière) ou dans la performance de dessin sous hypnose de Fabrice Cazenave dans le cadre du programme de recherche DDD « Dessein, Dessin, Design : fabrique médiatique de l’histoire » d’Agnès Callu (Voir l’article sur la performance privée du 19 mars 2018 et le film sur le site de Fabrice ) ou dans l’écriture pour une production 2019 du Théâtre de la mesure (séance préparatoire à « Je suis une poule », dans « Animalogies: Les animaux sont partout », mise en scène de Benjamin Abitan, expliqué ici sur France Culture).

Dans cette posture, je suis entièrement un outil hypnotique au service d’une personne ou d’un groupe et non créatrice.

Co-créatrice

Mon positionnement peut aussi être plus personnel: (co)créatrice, artiste invitée au sein d’un projet, comme « Festival Mondes Possibles« , de SPEAP aux Amandiers ou avec Jérôme Poret à la Maréchaerie et Violaine Lochu aux Ateliers Vortex.

P1090931
Avec Valérie Vivancos, au FRAC Lorraine, « La voix disait à peu près: écarte les plis »

En tant que co-autrice ou co-créatrice, je travaille en partenariat avec un.e ou des artiste.s avec lesquel.le.s je partage un univers. C’est le cas avec Daniel Martin-Borret, pour Agogies, mais aussi avec Valérie Vivancos (performances participatives au FRAC Lorraine à Metz, le 26/01/2017: La voix disait à peu près: écarte les plis).

Artiste invitée

Je peux aussi être invitée à participer à une création en tant que performeuse, comme Acoustique de l’érotisme, création de Franck Thoraval (en écoute sur le site de France Culture) ou en tant qu’autrice de texte dans un catalogue, comme pour « Frictions et cri de soie » (2017), de João Vilhena, ou en tant que créatrice sonore, comme dans l’exposition Goudron Pressage Sillon Tympan (immersion sonore et visuelle, exposition personnelle, Centre Georges Pompidou, Paris 2016), par Stéphane Blanquet, qui a gravé l’une de mes miniatures électroacoustiques sur un vinyle à mixer.

p1060402

Un autre cas de figure: mes « interviews les paupières closes » interrogent des critiques, commissaires, programmatrices, curateurs, collectionneuses, artistes… dont le parcours sous hypnose est traité radiophoniquement en trip de personnage. Le premier opus, présente le rêve de Tristan Trémeau , à partir du quadrangle noir de Malevitch

Enfin, j’engage également des artistes qui collaborent à mes projets, comme ce fut le cas avec mes créations radiophoniques, dont Madame Patate et Yannick Frank ont respectivement créé la musique et Dominique Goblet les illustrations. En ligne: Merci Madame (27′), bOa (50′) et Fantasmes (50′). Sylvain Chauveau et Myriam Pruvot collaboreront sur Voyage en Quadrangle.

Et il y a aussi la programmation, avec le réseau Fair_Play.

1534759_657813954257481_1003815695_o

Il est aussi envisageable d’être en accompagnement de projet avec en plus une zone précise de cocréation. Tout est envisageable, à condition de définir les territoires, les zones, les « d’où je parle », les responsabilités et libertés individuelles et collectives dans l’architecture du projet.

Tout est possible. Il suffit d’un élan!

A lire : sur l’hypnose et la création.

L'amour à bord
Joao Vilhena, L’amour à bord (2015), dessin à propos duquel j’ai écrit (Galerie Alberta Pane Paris)
%d blogueurs aiment cette page :