L'hypnose pour créer sa vie, son oeuvre, son monde

°°°CREER SA VIE°°° régler un problème, soulager un symptôme, récupérer de l'énergie, lâcher du lest, s'émanciper d'une addiction, transformer le réseau d'influences, activer des ressources, choisir, se libérer, s'épanouir, ressentir, grandir, stimuler, se centrer, changer vers un mieux-vivre '''''CREER SON OEUVRE''''' ouvrir, inspirer, souffler, se laisser embarquer, improviser, écrire, dessiner, composer, danser, jouer, monter, construire, capter, oser, réaliser, proposer, partager, faire oeuvre ***CREER SON MONDE*** parcourir, explorer, plonger, planer, découvrir, étendre ses connaissances sensorielles, tester, examiner, prospecter, étudier par les sens, arpenter, jouer, expérimenter, modeler, moduler, inventer, augmenter, expanser…

Atelier d’exploration: « Balade hypnotique dans la nature »

Peak experience dans la Semois, en automne

Cet atelier propose de décliner l’atelier « Connexion » dans la connexion avec  la nature, en s’ouvrant directement à une fougère, un arbre, un insecte… mais aussi en cherchant à ressentir sa place en tant que faisant partie du grand tout, grâce à l’état modifié de conscience et des techniques d’hypnose.

Il s’adresse aux artistes, aux naturalistes, aux randonneurs méditatifs…

En séance individuelle ou en groupes de 2 à 20 personnes.

En nature

L’hypnose ouvre l’espace de « l’état animal », l’intuition, le ressenti spontané, la compréhension profonde, la connexion avec l’environnement dans l’ici et maintenant, loin des codes symboliques appris.

Ce que j’appelle « état animal » permet d’explorer autrement la forêt, les prés, la mer, la montagne (j’habite à Paris mais je suis originaire du sud de la Belgique: Ardenne et Gaume, pays de grandes forêts, de prairies, de rivières… une nature que j’aime retrouver).

Bien sûr, nous avançons en tant qu’animaux humains (il ne s’agit pas de « faire le chien » ou de « jouer à être un oiseau »), en contact avec nos intuitions profondes. Et, grâce à la dissociation, une partie de nous veille de façon rationnelle au cadre. La position meta observe tout ce qui se passe et organise le cadre de façon à ce qu’il corresponde aux limites que l’on s’est données. Par exemple, la vigie de ma position meta intervient, lorsque je me connecte seule en nature, si une personne s’approche délibérément de moi (contrairement aux promeneurs qui passent), alors qu’une autre partie de moi est immergée dans l’imaginal.

Cet atelier se fait à l’extérieur, dans un endroit naturel et tranquille, ou à l’intérieur, dans un endroit où les plantes et animaux sont présents.

Il suffit d’oser!

© Marie Lisel

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :