L'hypnose pour créer sa vie, son oeuvre, son monde

°°°CREER SA VIE°°° régler un problème, soulager un symptôme, récupérer de l'énergie, lâcher du lest, s'émanciper d'une addiction, transformer le réseau d'influences, activer des ressources, choisir, se libérer, s'épanouir, ressentir, grandir, stimuler, se centrer, changer vers un mieux-vivre '''''CREER SON OEUVRE''''' ouvrir, inspirer, souffler, se laisser embarquer, improviser, écrire, dessiner, composer, danser, jouer, monter, construire, capter, oser, réaliser, proposer, partager, faire oeuvre ***CREER SON MONDE*** parcourir, explorer, plonger, planer, découvrir, étendre ses connaissances sensorielles, tester, examiner, prospecter, étudier par les sens, arpenter, jouer, expérimenter, modeler, moduler, inventer, augmenter, expanser…

Atelier d’exploration: Fluidité des genres

Cet atelier de 2h à une journée (modulable dans sa longueur et son contenu selon le contexte) invite les participants à explorer (la fluidité de) leurs genres et les liens de ce(s) dernier(s) avec les environnements, les comportements, les capacités, les croyances, les valeurs, les facettes intérieures…  Il invite également à distinguer des dividus en soi, à entamer un début de conversation avec iel. Par exemple: Comment concilier les attentes a priori paradoxales de dividus? Qui a quelle voix? De quoi iel a-t-iel besoin pour s’affirmer quand je fais appel à cette voix? Comment expliquer à sa poitrine qu’elle va bientôt être opérée et lui demander d’entrer dans la cohérence de la transformation en devenant un torse? Quelles peurs de quelle partie de moi freine une autre partie que je désire libérer?

Je le présente avec Nathalie Mondot ou Kay Garnellen

Il s’adresse aux personnes qui se posent des questions sur la fluidité des genres, sur leur(s) genres, sur la transition…

En séance individuelle ou en groupes de 2 à 30 personnes.

Il se fait dans une salle tranquille, sans chaises (plutôt au sol)

QUELS LIENS ENTRE L’HYPNOSE ET LES ETUDES SUR LES GENRE?

Lorsque l’on parle de représentation, de croyance, de capacité, de comportement, de construction d’identité, alors l’hypnose a ses raisons d’intervenir, par le recadrage, l’exploration par le rêve éveillé, l’anticipation d’un changement, la transformation d’habitudes devenues obsolètes et gênantes, l’ouverture du champ des possibles…

Selon les intentions (exploration-découverte, accompagnement de transition, jeu sur le rêve éveillé…) et selon les groupes (personnes binaires qui découvrent la fluidité, personnes en transition, festival queer…),  les ateliers sur le genre prennent des tournures différentes. En voici quelques exemples.

RENCONTRER SES GENRES

Au point de vue de l’exploration, l’hypnose permet de découvrir ses sous-personnalités ou ses représentations symboliques, sans les coincer dans des clichés. S’apprivoiser de façon plurielle et/ou fluide, sans a priori, ouvre la liberté. Par exemple, certaines de mes sous-personnalités sont clairement genrées et d’autres sont plutôt neutres, d’autres encore sont totalement fluides… et quand l’une d’entre iels prend la place, je me retrouve réellement avec une énergie et des réactions différentes (surtout en matière de sexualité, mais pas que!).

Au point de vue de l’exploration encore, comprendre, en le vivant de l’intérieur, ce que signifie incarner un autre genre social peut être éclairant et transformateur, pour son rapport à soi ou pour son rapport à l’autre. Je pense ici, notamment, à une expérience en hypnose (j’étais sujet de séance) où j’ai incarné de façon extrêmement binaire un militaire homme sis genre très viril, figé dans une inspection des troupes (je n’ai pas choisi ce cliché loin de mes aspirations, c’est Mon autre qui m’a envoyée là!). Je pense aussi à quelques personnes plutôt binaires que j’accompagne en séance et qui rencontrent, sans suggestion de ma part, quelqu’un qui leur ressemble… iels mettent souvent un temps certain avant que la pièce tombe: « hé, waw! mais c’est moi mec/nana! ».

VIVRE UNE COMPREHENSION PROFONDE

En sortant de l’atelier De l’autre côté, de Kay Garnellen (artiste et activiste trans qui questionne les thèmes du genre et de la sexualité), en 2015, j’ai eu l’idée d’une version hypnotique de ce genre de mise en situation. J’ai beaucoup appris par ses jeux de rôles, dans lesquels je me suis glissée dans le ressenti d’une personne trans, dans un contexte social précis (en rue, aux toilettes publiques, dans un bar, en attendant le bus, en soirée LGBT…) .

ET SIMPLEMENT LAISSER REVER

Lors de mes enregistrements de Rêves éveillés fantasmatiques, j’ai été fort étonnée de constater à quel point les attributs féminins et masculins se mélangeaient spontanément de façon fluide, chez pas mal de gens, en fait.

Sans parler nécessairement de sexualité, il est intéressant de laisser le rêve avancer tout seul dans les balises de l’épanouissement, du confort et de la découverte 🙂

ACCOMPAGNER UN GROUPE EN TRANSITION

Au point de vue de l’anticipation et de l’accompagnement d’une transformation, l’hypnose est un outil magnifique: la transition M to F ou F to M, par exemple, gagne à être explorée et anticipée par l’hypnose, de façon à faciliter les connexions entre les identités, à résoudre d’éventuels conflits intérieurs et à vivre le passage en toute tranquillité.

Il suffit d’oser 🙂

© Marie Lisel

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :