L'hypnose pour créer sa vie, son oeuvre, son monde

°°°CREER SA VIE°°° régler un problème, soulager un symptôme, récupérer de l'énergie, lâcher du lest, s'émanciper d'une addiction, transformer le réseau d'influences, activer des ressources, choisir, se libérer, s'épanouir, ressentir, grandir, stimuler, se centrer, changer vers un mieux-vivre '''''CREER SON OEUVRE''''' ouvrir, inspirer, souffler, se laisser embarquer, improviser, écrire, dessiner, composer, danser, jouer, monter, construire, capter, oser, réaliser, proposer, partager, faire oeuvre ***CREER SON MONDE*** parcourir, explorer, plonger, planer, découvrir, étendre ses connaissances sensorielles, tester, examiner, prospecter, étudier par les sens, arpenter, jouer, expérimenter, modeler, moduler, inventer, augmenter, expanser…

Atelier d’exploration: mouvements spontanés

Cet atelier propose d’approfondir l’atelier de connexion, par des explorations du mouvement intuitif et du son spontané (ce qui bouge-ce qui résonne en moi), seul, à deux, en groupe. Il utilise différentes techniques hypnotiques selon les objectifs donnés par le groupe.

Il s’adresse aux artistes des arts vivants, arts du spectacle, arts sonores…

En séance à deux ou en groupes (jusqu’à 40 personnes).

Dans une salle de danse ou sur un plateau dégagé.

SUITE DE L’ATELIER CONNEXION

Quand la connexion profonde permet de recevoir sans juger, d’accueillir et de laisser jaillir ce qui est, alors la synchronisation des univers offre une expérience magique !

Les 2h de Connexion peuvent être suivies d’un atelier où les mouvements et sons spontanés traversent les participants, grâce à l’hypnose.

« CA » FAIT DU MOUVEMENT EN MOI

Chacun peut alors vivre un état où « ça se met en mouvement », en connexion avec son monde intérieur et avec l’univers de son/sa partenaire. « Je » est alors à la fois l’observateur de ce qui se passe et ce qui agit.

Une fois les mouvements et sons intuitifs apprivoisés, il est possible de les moduler par des intentions, posées volontairement puis lâchées dans le « laisser-faire ».

Il est également possible de « piloter » ses sensations, en utilisant le principe de la volonté qui lance un mouvement (avion tracteur) puis de l’imagination qui crée à sa suite (comme un planeur aux ailes particulières…).

D’autres outils techniques (travail par entités, par potentiomètres, par modélisation…) sont utilisées dans cet atelier, selon la demande principale du groupe.

ADAPTABILITE

Car cet atelier, comme les autres, adapte son support, son rythme, son langage au groupe auquel il s’adresse.

Pour les danseurs contemporains, même si les acquis sont très vastes, il est intéressant de passer également par la première étape Connexion de façon à vivre les processus de connexion qui mènent au mouvement spontané, hors des nombreux chemins connus (ce que je propose ici est une approche parmi d’autres, il ne s’agit pas de réinventer la poudre mais d’enrichir sa boite à outils personnelle).

Le son spontané peut être appelé lui aussi. Ou pas. Selon les groupes et les contextes.

Notez que cet atelier est intéressant à coupler avec l’atelier d’écoute synesthésie et aussi d’exploration d’une oeuvre d’art avec l’atelier de balade dans la nature

Il suffit d’oser!

© Marie Lisel

%d blogueurs aiment cette page :