L'hypnose pour créer sa vie, son oeuvre, son monde

°°°CREER SA VIE°°° régler un problème, soulager un symptôme, récupérer de l'énergie, lâcher du lest, s'émanciper d'une addiction, transformer le réseau d'influences, activer des ressources, choisir, se libérer, s'épanouir, ressentir, grandir, stimuler, se centrer, changer vers un mieux-vivre '''''CREER SON OEUVRE''''' ouvrir, inspirer, souffler, se laisser embarquer, improviser, écrire, dessiner, composer, danser, jouer, monter, construire, capter, oser, réaliser, proposer, partager, faire oeuvre ***CREER SON MONDE*** parcourir, explorer, plonger, planer, découvrir, étendre ses connaissances sensorielles, tester, examiner, prospecter, étudier par les sens, arpenter, jouer, expérimenter, modeler, moduler, inventer, augmenter, expanser…

Témoignage des stagiaires (formation en REAH pour praticien.ne.s en hypnose)

Insight profond en arrivant à la cascade du Pain de sucre à Brenaz, la veille du stage. Merci Julie!

 

« Avec son sérieux et sa folie,

Marie nous ouvre les portes du rêve qui permet d’avancer. »

 

Témoignages des stagiaires après quelques semaines, mois de pratique

Le REAH est vraiment une technique que j’aime parce qu’elle est : respectueuse de l’autre et de sa version intérieure (peu de projections), elle est marquante et époustouflante et c’est à mon avis ce que doit être une séance d’hypnose, et pour ce qui est de l’efficacité, j’en sens les germes et j’attends avec impatience les retours …

***

Je pratique l’hypnose depuis 2 ans et le REAH est un apport puissant et structurant pour ma pratique.

Ce que j’aime dans le REAH en tant qu’accompagnante :

  • Le REAH est une force de proposition pour la personne à vivre son changement et jamais n’impose : le sujet est donc impliqué et actif ( = en hypnose, malgré des mises en garde, je trouve difficile de dépasser l’attente de la « baguette magique » de l’hypnotiseur qui endort et fait des trucs).
  • Lors du REAH, le fait de chercher et de vivre par tous les sens sa solution l’amplifie et l’ancre d’autant plus. La personne sent et sait intimement que quelque chose s’est passé et elle n’a pas besoin de mettre des explications, du décryptage conscient : le symbole est intimement compris.
  • Les séances où j’utilise du REAH permettent plus aisément de dépasser les portes du conscient et ainsi de libérer les émotions. Le fait de suivre un voyage accapare. Etre étonné de ce qu’on rencontre évite de se poser trop de questions conscientes. Les gens peuvent ainsi vivre des expériences nouvelles, uniques et inédites. Cela donne souvent des séances puissantes et n’est-ce pas ce que devrait être toute séance d’hypnose ?
  • En tant que praticienne, le REAH m’incite à beaucoup d’adaptation au monde de l’autre : ainsi je ne m’ennuie jamais et chaque voyage est une découverte merveilleuse et respectueuse de l’autre.
  • En tant que praticienne, le REAH comme transmis par Marie Lisel, m’incite à libérer ma créativité, à me rapprocher de mon identité de praticienne : puisque tout est possible en rêve pourquoi cela ne serait-il pas possible en accompagnement du rêve ?
  • Le REAH est une base dans laquelle je peux mettre tout ce que j’ai appris comme inductions, protocoles. C’est une technique qui n’exclut pas, mais qui invite plutôt à exploiter au maximum tous les outils de l’hypnose.

 

Témoignages du stage de Marseille, avril 2019

***

En fait, le REAH c’est juste un prétexte… tu devais appeler ton stage « l’hypnose créative »! Parce que c’est ça que l’on trouve dans ce weekend en plus de la technique du REAH: la créativité, le jeu et l’autorisation d’être soi-même en accompagnant.

***

Voir quelqu’un qui s’autorise à inventer, à être libre dans sa façon de pratiquer, c’est pour moi inspirant.

J’ai décidé de m’inventer hypno, de me libérer pour que les autres le puissent aussi.

Le REAH est devenu concret et ça me donne envie de le tester. Finalement, ton approche et ta façon de le présenter l’ont rendu assez simple.

Merci de partager!

***

N’ayant pas d’attente particulière pour ce stage, j’ai été agréablement surprise de l’ouverture que ton expérience partagée a fait naitre en moi.

Une nouvelle vision de la pratique de l’hypnose dans les mondes oniriques que j’affectionne.

Cela me donne encore plus l’envie de pratiquer et de trouver ma propre façon d’accompagner, avec plus de liberté et de joie.

Je pars de ces deux jours avec la phrase de Camille: « Je suis libre d’être moi ».

Merci pour ton énergie et ton plaisir de transmettre!

***

Je me sens reboostée, motivée, stimulée, créative. Un vent de fraicheur m’a traversé, un petit grain de folie s’est planté.

J’étais dans un questionnement d’oser plus. Maintenant je me sens rassurée, plus légitime.

Ca fait du bien aussi de prendre du recul avec ses outils, ses astuces, sur ce qui anime et fait vibrer.

***

Je te remercie pour ta générosité et pour nous avoir transmis ce grain de liberté qui me manquait dans ma pratique.

J’ai découvert un outil extraordinaire que je souhaite intégrer au quotidien dans l’accompagnement et pour mon évolution personnelle.

J’ai pu me reconnecter avec une part de moi beaucoup plus créative, tester et explorer de nouvelles choses.

***

Je suis ravie d’avoir fait ce stage, ravie de savoir que ma pratique va pouvoir devenir singulière et englober ce qui m’anime pour permettre à d’autres des traversées enrichissantes.

Ca me donne envie de te retrouver dans les Cévennes avec les chevaux et aussi de continuer à évoluer dans mes problématiques grâce à ton accompagnement.

***

Une belle rencontre, une structure et un approfondissement de techniques déjà rencontrées mais trop brièvement.

Une confirmation donc, mais aussi comme une autorisation d’en faire plus, d’élargir mon cadre, avec de nouveaux outils et perspectives.

***

Ce stage m’a permis de me détacher un peu des protocoles, je dis un peu car je pense avoir besoin de bosser sur cette liberté de faire, de créer sans censure, d’être plus moi-même, de me rapprocher des personnes d’une manière différente et d’être plus à l’écoute des résonances dont tu nous a fait part.

Ton approche de l’hypnose est particulière et vient un peu bousculer par moment car apprendre un nouveau modèle de communication, s’y adapter, puis rencontrer une méthode qui vous sort de cette zone, ça bouscule.

Mais pourquoi pas? 🙂

En tout cas, merci d’assumer tout ce que tu proposes.

***

J’aurais aimé plus de pratique, mais je suis ravie de découvrir ton univers, et aussi d’autres que tu as partagés avec nous.

***

Merci pour ta vivacité, générosité, humour, bon sens et lâcher-prise, espièglerie, enfance, jeu, positivité, beauté.

Grâce à ce stage, j’ai pu retrouver le chemin du rêve, de la fantaisie, l’imaginaction, la force des symboles, tout ce qui permet de se recréer, de créer sa vie, de mettre du mouvement, de l’intensité.

Je ressens de la joie à l’idée de pouvoir mettre ton enseignement en pratique, pour aider le plus grand nombre à se connecter à soi, avec ses richesses intérieures.

Que de trésors à découvrir!

***

Grand merci, Marie.

Ton stage, je l’ai vécu comme une sorte de révélation et libération.

Trop génial de savoir que toute cette bizarrerie qui est en nous peut être reçue et même servir dans le rapport à l’autre. Reste à trouver un bon dosage, mais je reste confiante.

Et puis mon intuition te remercie, elle pourra prendre plus de place désormais.

***

Ce stage m’a apporté une ouverture de mon champ des possibles. Je me sens libérée de pouvoir tester de nouvelles choses avec l’hypnose en sachant que je connais les bases et que, maintenant, j’ai le droit de jouer avec 🙂

Il y a un truc qui s’est décoincé en moi et du coup j’ai une nouvelle confiance en mon corps, que j’ai envie de plus utiliser pour ma pratique.

Je garde aussi particulièrement, le désir de travailler sur mon ancrage de positionnement de thérapeute.

***

Merci de nous faire partager une pratique épurée de « protocoles » où le jeu, la créativité, la liberté ont une place.

De la liberté maitrisée par l’intention d’accompagner la personne vers son changement, en lui faisant confiance sur les chemins qu’elle emprunte.

Merci de rendre l’hypnose surprenante!

***

Merci pour le partage de ton expérience.

Ce que j’ai le plus ressenti à travers ton discours et ton attitude, c’est la similitude avec mon travail d’infirmière anesthésiste. Peut-être que ma prtaique devient de plus en plus hypnotique…

***

Il était une fois une petite boite qui se prénomme chance. Elle m’a été proposée trois fois. Je l’ai donc acceptée. 

Chance de te croiser sur mon chemin d’apprentissage. Chance de pouvoir s’élever, changer, bouger, interroger, espérer, croire, oser…

J’ai la croyance que les guides sont déposés pour me donner l’éclairage nécessaire à ma recherche. Tu fais partie de ces guides, inspirante, comme un modèle juste qui vient débloquer, donner une idée et laisser la liberté.

Parfois intriguée, aussi choquée, mais toujours surprise de l’endroit où tu m’as emmenée.

j’ai trouvé dans cette boite « chance » une partie de ma créativité. La route est longue mais il fallait une autorisation pour la prendre. Merci de me l’avoir donnée.

Les exemples, images et sons parlent beaucoup. Continue! Moi je repars légère et riche de cette expérience.

***

Un weekend très dense et très riche en contenu et qui permet d’amener plus de liberté, de créativité et de magie dans la pratique.

Une sorte d’autorisation sur des envies et ressentis que j’avais déjà. Envie d’expérimenter et de laisser les choses qui me correspondent se mettre enfin en place.

Un bol d’air frais dans la pratique de l’hypnose, associé au rêve éveillé augmenté par l’hypnose et à une belle prise de conscience que l’on peut véritablement se l’approprier quelles que soient ses affinités et envies.

J’aurais aimé pratiquer plus durant ce weekend (trop court) pour expérimenter plus dans la dynamique de groupe et dans l’énergie qui s’en dégageait.

***

Je voudrais te faire part de cette joie qui m’accompagne grâce à ta transmission.

Pour la première fois, pendant mon cours de chant, je me suis lâchée en impro. Ca m’a donné le goût du registre dans lequel je pourrais aller au niveau de la chanson. A explorer !

En séance, j’ai tout de suite mis en oeuvre le REAH avec beaucoup de naturel et de plaisir. La dimension sonore vocale était présente, ainsi que le thé et les feuilles de menthe. Ce matin, j’ai même retiré mes talons en synchro avec ma cliente qui était ravie car elle n’avait jamais osé le faire alors qu’elle y pensait depuis le début !

Je me sens vraiment connectée à ma créativité et à mon audace. 

Je sors de séance avec une tête très différente de d’habitude. Je suis traversée par la magie du vivant !Je trouve mon cabinet pas assez feutré à présent… je vais y remédier !

Quel bonheur les prescriptions de tâches moi qui n’en donnais jamais.

J’adore jouer et je te remercie encore de m’avoir mise sur la piste.

Témoignages du stage de la Hutte Brenaz, décembre 2018

Capture d_écran 2018-12-10 à 17.09.38

IMG_1604
Forêt de mousse à Brenaz (photo de Julie)

Témoignages

***

Je suis heureuse et émue de cette belle expérience du REAH ( Rêve éveillé augmenté par l’Hypnose) de Marie Lisel le w.e dernier à la Hutte… et encore plus en lisant tous nos témoignages qui confirment le pressentiment que nous avions Nadège Thiolière et moi (Julie Gerber-Bayod), que cet outil est précieux.

Merci encore une fois à Marie Lisel d’avoir accepté de nous le transmettre et de le faire vivre pour qu’il soit utile à beaucoup 💞

***

Ce stage sur le RED et le REAH m’a donné l’occasion de découvrir faire une expérience et un enseignement très complets d’un outil thérapeutique d’une puissance tout à fait surprenante et réjouissante.

Le REAH qu’a élaboré Marie est une expérience magique qui laisse une empreinte profonde en soi et dont la fonction thérapeutique nous apparaît très vite sans aucun doute.

Le REAH jette aussi un éclairage nouveau sur le pouvoir de l’imaginaire tant dans le cadre de la thérapie que personnellement; cela permet de comprendre toutes ces petites choses de notre vie qui font appel à l’imaginaire (objet histoire etc) et comment mieux les utiliser.

Le REAH est aussi un terrain d’intégration de toutes les techniques d’hypnose apprise, mais par ce biais revisitees et reenrichies par le voyage profond dans son imaginaire. Avec le REAH, on sort de l’hypnose formelle, parfois trop protocolaire et répétitive, on se passe de l’induction pour plonger directement dans un travail thérapeutique ludique, connecté au corps et à l’imaginaire, une expérience profonde, bouleversante toujours diffèrente et plein de surprises.

***

J’adore ces stages où l’on prend le temps d’aller plus loin, où on est pas coincé dans des protocoles.

Beaucoup de créativité, un autre monde qui s’ouvre et que je vais pouvoir aller explorer seule et en cabinet avec des clients.

Avec son sérieux et sa folie, Marie nous ouvre les portes du rêve qui permet d’avancer.

***

Un week-end de « rêves » spécialement conçu pour des praticien(ne)s en hypnose

De quoi rêver debout, assis, couché, dans tous les états possibles et imaginaux, le tout crescendo.

Supervisé par le chat du Cheshire (ici sous les traits de Marie) l oeil avisé et bienveillant.

Ici, un moment suspendu de rencontre avec l’inattendu des autres, de nous, de toi, de moi.

Maintenant, l’impensable pensée offerte au rêveur éveillé, de son monde ensommeillé, qui s’étire en surface sur toute sa profondeur.

Toutes et tous dans un lien particulier parce que collectif, puissions nous encore une fois goûter au saveur des rêves augmentés de nous présents.

Merci Marie pour qui tu es..

A bientôt si la vie vivante nous y entraîne

***

48362984_2167215016873953_5074973102580957184_n

En somme, j’ai trouvé ton stage clair. les différents niveaux s’enchainent bien, naturellement, progressivement. J’y ai trouvé ce que j’étais venu y chercher. C’est très inspirant!

***

Marie m’a permis de créer en un rêve un nouveau monde autour de moi, avec des dividus comme elle les appelle. Même en étant hypno, je suis toujours fascinée par ces images que l’on trouve dans nos états décalés et qui perdurent dans le temps. Maintenant que j’ai compris, grâce au stage, qu’on peut même collaborer avec et en tout temps, faire évoluer le paysage, aller les rencontrer, parler, se confier, demander de l’aide et des conseils, je me sens complètement différente!

Ce stage était la « permission » que j’attendais.

Pour entrer plus dans le détail, je pourrai vous raconter que j’ai une nouvelle copine, qui s’appelle « Sucre » et qui est en fait ma mauvaise conscience. Elle est assez chouette à voir car elle a des couettes noires. Je l’ai embarquée sur mon drôle de vaisseau, qui est intégré autour de mon corps. Mes poumons sont comme des voiles et quand je sens que mon corps se tend, je choque les écoutes (c’est comme ça qu’on dit en langage de marin) et tout se détend…

Du coup, Sucre est en vacances et ça me fait du bien. J’arrive ainsi à mieux gérer les décisions que je dois prendre pour moi dans ces temps de changements et de grandes perturbations. D’ailleurs, quand je suis repartie du stage dans la nuit noire et sous la neige, avec tous ces virages pendant des kilomètres, je me sentais totalement en confiance, à maîtriser la situation. J’ai même adoré ça, être seule, dans cette forêt… un animal viendrait-t’il me voir au point où j’en suis?

L’animal s’est présenté le lendemain après une journée où il fallait continuellement s’adapter. J’aime ça l’adaptation mais du coup, j’avais dû rouler 200km sans que ce soit prévu. En allant rechercher ma voiture en pleine nuit pour finalement rentrer chez moi après avoir fait le tour du lac, je fais tomber une pièce de monnaie et crois lui donner un coup de pied dedans. Je ramasse ce qui brille par terre et me retrouve avec un pendentif libellule dans la main. Une jolie libellule.. je suis toute étonnée de me retrouver face à ce symbole. Ce n’est pas du tout mon genre mais je sais immédiatement ce que je veux en faire. Deux jours plutôt, j’ai acheté une sorte d’herbe à chat en plastique pour me cacher des voisins et je voulais accrocher des oiseaux dedans. Cette libellule à trouvé sa place. Mais pendant la nuit, je me demande quelle est la signification de cet animal. Et en surfant sur internet je suis abasourdie.

Du coup, c’était vraiment un beau cadeau d’anniversaire de décider de venir faire ce stage à la dernière minute. Que de découvertes! Sur moi, sur les techniques, sur la créativité, la liberté. Merci à Marie d’avoir partagé ses connaissances multiples, précises et pertinentes et par sa présence et son savoir-être à nous faire comprendre qu’il y a beaucoup de sens derrière tout ce qu’on ne comprend pas.

***

J’ai vécu et trouvé ce que j’imaginais en souhaitant expérimenter ce stage.

Un outil qui permet de rendre chacun des trésors collectés sur mon chemin et au chaud dans mon sac de Mary Poppins cohérents et utiles !

Une pratique que je peux installer tout de suite dans mes consultations.

Une pratique qui va me permettre de continuer d’explorer ma cartographie personnelle sans forcement sortir mon tambour 😉

Un outil qui m’a été transmis pour être ensuite forgé en accord avec qui je suis.

Marie transmet son expérience de façon claire et généreuse en insistant fortement à plusieurs reprises de ne pas reproduire mais de s’inspirer de son expérience.

En ce sens ce n’est pas un ou des protocoles à suivre… mais une trame à modeler avec ses outils personnels, c’est mon idée de la transmission… donner la permission de faire vivre une pratique autrement.

Merci Marie !

***

J’ai reçu les messages de ma sorcière intérieure Léna, que j’ai dessinée. je suis passée dans des mondes différents et je repars avec ce message qu’il y a toujours quelque part un message pour moi. Cela me donne de la confiance et aussi de la joie. Mon écureuil rieur et joueur m’inspire. Mon blop du fond des océans sombres célèbre mon courage.

Alors maintenant, il n’y a plus qu’à… accomplir ma tâche, « laisser oser », laisser Rose ouvrir son coeur, l’amplifier, rêver et vivre ses rêves.

Gratitude au groupe et à Marie

***

J’ai un jour par hasard (?) mis le bout de mon nez dans un article qui parlait du rêve éveillé, comme ça chatouillait  j’ ai cherché comment en savoir davantage…

L’un de ces chemins de traverse croisait l’univers de Marie. J’ ai tapé à sa  porte, elle a répondu,  d’abord étonnée de ma demande puis avec enthousiasme à la proposition que nous lui faisons Julie et moi de formaliser un stage Reah et de venir nous rejoindre en montagne pour en partager la primeur à un groupe de collègues curieux.

Le stage est en train de se clore et l émotion est palpable ici à Brenaz.

Marie a su nous partager son expérience du REAH en nous ouvrant des perspectives qui vont concilier créativité, mondes imaginés, plaisir, découverte, surprise…et je le pressens encore beaucoup d autres choses.

Je m étonne que ce precieux outil soit trés souvent ignoré par mes collègues… Si vous passez par là, laissez vos yeux flâner au gré des articles de Marie. Il se pourrait bien que vous trouviez de quoi Augmenter votre vision de thérapeute.

Sourires au coin d un feu de cheminée pour Toi Marie. J’ espère avoir l’occasion de recroiser ton univers tout bientôt.

***

Merci pour ces deux jours et ces voyages. Ca me correspond tellement! Une libération, à pratiquer sans modération!

***

J’ai trouvé plus que ce que j’étais venue chercher. Merci!

***

Je te remercie de nous avoir initié, guidé dans nos premiers pas de voyageur, d’ explorateur de notre conscience sans limite si nous somnes d’accord pour rencontrer toutes nos facettes.
Je garde encore vivant mes retrouvailles avec ma sorciere intérieure et nos cadeaux échangés ainsi que l’esquisse de territoires inexplorées et pourtant familier.

***

Un stage très enrichissant, un outil chouette à utiliser. Merci Marie pour ton partage 

***

Ces rêves ouvrent pour moi le champ et le chant des possibles!

***

Lors du stage, j’ai rêvé d’un cratère, une maison au centre construite sur le cratère. (…)

Je repars contente. La porte a été ouverte. C’est suffisant.

En tant qu’accompagnante, c’est la première étape pour moi, réapprendre à être ancrée, ressentir vraiment mes pieds et être sur terre, me réapproprier mon territoire, tout au fond de mon cratère. j’ai la croyance que ça changera aussi ma voix/voie et ma présence, que ça mettra plus de force, plus de valeur dans mon accompagnement. 

48333223_2167214976873957_7210025272685363200_n

***

J’ai juste adoré cette rencontre, ta bienveillance, ton côté tellement toi!

J’ai pris le temps cette nuit de finalement lire un peu de ton site et ça s’intègre bien plus maintenant que je te connais. Passionnant.

De là à entendre ma psy qui me disait que c’était juste normal de fleurter avec mes fantasmes…

Merci pour cette liberté que ce stage m’a offert à nouveau. Je sais pas pourquoi on met de côté certaines choses mais là je vais pas oublier!

***

En formation continue, j’ai ajouté ce week-end une superbe couleur à ma palette d’accompagnante ! Le REAH (rêve éveillé augmenté par l’hypnose).

Créatrice de cette pratique, Marie Lisel nous a partagé avec une grande générosité son expérience du rêve éveillé en cabinet, en stage et en groupe.

C’est pour moi une découverte précieuse qui me permet de faire le lien avec toutes les autres couleurs de ma palette 🎨En quelque sorte, le blanc de ma palette, la couleur qui contient toutes les autres…

Pour en savoir plus suivez le lien dans l’article ci dessous vers le site de Marie Lisel.

Et venez tester au cabinet !

— ravi(e).

***

J’ai aimé ton positionnement, ta façon d’être dans la transe-mission avec le groupe, j’ai été (enfin) à l’aise en stage et formation pour participer sans me sentir dans un rapport sachant/apprenant.

J’ai aimé ta façon d’intégrer des outils (chants, sons, objets…). Je modélise à fond et tu m’as donné des graines pour me servir de ma matière à moi et de ma « barritude ». Je ne savais pas comment associer mes facettes d’une façon encore plus juste et plus libre et plus cadrée. Tu m’as montré une voie (ta voie). Ca m’inspire!

J’ai aimé cette liberté dans le rêve, dans ta façon d’accompagner dans une certaine douceur et confort.

J’ai aimé l’alternance des activités et le rythme des journées et aussi le démarrage à 10h pour dormir 🙂

J’aurais aimé avoir deux jours de plus pour apprendre à travailler avec les objets transitionnels, la nature, les maracas, le chant…

***

J’ai apprécié ce côté rationnel et le haut potentiel que je percevais dans tes recherches très poussées dans certains domaines (le rêve, l’éthologie…). Et en même temps, ce « grain de folie » a fait jubilé une partie en moi 🙂

***

Ce que j’ai particulièrement envie de garder et de pousser plus loi, c’est la réflexion sur les différents dividus à l’intérieur de soi (autour du prénom et ceux rencontrés en rêve). je crois qu’il y a une mine d’or à explorer et la possibilité pour moi de gagner par là tellement de liberté, d’avoir plus de choix, d’avoir le choix.

Merci pour ce que tu as – à mes yeux – incarné lors de ce stage: la LIBERTE d’être et de changer.

Plein de portes ouvertes, que ce soit en REAH, dans les rêves nocturnes, pour mes clients et pour moi personnellement. Ce sont de vrais outils de connaissance de soi et d’ouverture. J’ai aussi un coup de coeur pour les objets transitionnels.

***

Merci Marie pour ta belle énergie et ton envie évident de partage avec nous durant ce stage.

J’imagine déjà comment enrichir mes accompagnements, comme la sensation de remettre as mal de choix dans ce que je peux proposer, du jeu aussi et d’aller incarner le changement, encore plus.

Beaucoup d’outils de réflexion sur soi en tant qu’accompagnant, de pistes à explorer, de sensations d’une nouvelle liberté de choix qui pourrait s’étendre à l’infini, beaucoup d’outils proposés parmi lesquels choisir, tester, se les approprier…

Ce stage est passionnant et inspirant. merci beaucoup!

***

En quinze ans de thérapie et de développement personnel, c’est la première fois que je rencontre autant de liberté dans un accompagnement.

Merci Marie de faire confiance à l’autre et de nous laisser vraiment l’espace pour nous écouter.

Ca a changé beaucoup de choses pour moi. Enfin une transe-formation sur mesure!

***

J’ai bien aimé comprendre le passage entre le RED de Robert Desoille et le REAH de Marie Lisel.

Du coup, le 1er jour est top car il met du suspens. De plus, le RED est plus simple pour ceux qui ne sont pas hypnos.

Et pour comprendre le REAH, les extraits audios et les résumés de séances sont très intéressants.

***

La seconde journée, sur le REAH a été une bouffée d’oxygène, avec des écoutes d’audio top! Bon équilibre entre théorie, démo et travail en commun.

J’ai appris à amener l’autre à imaginer et à créer son rêve éveillé et l’accompagner dans son aventure sans jugement et sans interprétation, utiliser les outils du rêve amplifié par ceux de l’hypnose et de notre propre boite à outils et aussi ce que nous sommes, laisser l’autre libre dans sa création, lui permettre d’être autonome en l’accompagnant dans ses transformations.

***

J’ai utilisé REAH et RED lors de 3 séances la semaine dernière, c’était surprenant, la facilité avec laquelle les accompagnés ont s’plongé dedans.
L’envie d’aller creuser et amplifier mon accompagnement dans le sonore me titille … Merci pour ce stage 😊

IMG_20181208_205806.jpg

 

Si vous désirez organiser une formation de 2 à 4 jours dans laquelle j’interviens (il suffit d’une dizaine d’hypnopraticien.ne.s et d’une salle), je me déplace avec plaisir pour partager le RED et le REAH dans votre région. Ecrivez-moi pour convenir des conditions.

J’anime également un stage de rêves pour des passionnés. Il suffit d’un groupe, d’une salle et d’une invitation (n’importe où en Europe). Voyez la page « Réapprendre à rêver« 

Liens:

 

%d blogueurs aiment cette page :